detente-absolue

Mieux comprendre le marché bio

Les aliments biologiques sont ceux qui, lors de leur production, respectent l’environnement et l’écosystème. Dans la culture des denrées alimentaires biologiques, on n’utilise pas d’engrais chimiques pour lutter contre les parasites. Tout le processus est réalisé avec des produits naturels, sans pesticides ni OGM ou produits phytosanitaires qui peuvent causer des dommages aux sols, polluer l’eau et porter atteinte à la santé des consommateurs. La même idée s’applique à la production de viandes et d’œufs biologiques, car les animaux ne reçoivent aucun type d’hormone, d’antibiotiques ou d’agent anabolisant. Les aliments biologiques sont plus sains pour la santé, en plus d’être plus savoureux et respectueux pour l’environnement.

Croissance du marché des aliments biologiques

Certains pays subit actuellement les conséquences d’une crise économique qui a entraîné une baisse du pouvoir d’achat. En raison de l’augmentation des prix, plusieurs secteurs ont cessé de faire des bénéfices et ont diminué leur productivité. Cependant, la crise ne semble pas avoir affecté les producteurs de produits biologiques. Dans certains pays, le nombre de producteurs qui investissent dans cette agriculture prometteuse a doublé. Les taux de croissance pourraient atteindre 30 % , alors que dans d’autres pays, ils se situent autour de 5 à 11 %. Il y a environ trois ans, une loi a été réglementée qui permet l’identification des produits biologiques par le biais de sceaux sur leur emballage. Ainsi, les consommateurs qui souhaitent une alimentation plus saine et durables peuvent différencier les aliments biologiques des aliments conventionnels. Ce fait a stimulé la croissance du marché bio. Autrement dit, la croissance de ce secteur est principalement due à un changement d’habitudes dans le régime alimentaire de la population. Qui veut améliorer le régime opte pour des aliments exempts de pesticides et d’hormones, préférant les aliments biologiques aux OGM et aux aliments conventionnels. Suite au développement du secteur, des magasins et supermarchés spécialisés dans les produits naturels ont été ouverts, ce qui a généré une plus grande visibilité des produits biologiques, qui étaient auparavant peu connus.

Les difficultés du marché de l’alimentation biologique

Malgré une croissance importante, le marché des aliments biologiques est encore petite et est en cours de consolidation. L’agriculture biologique est une pratique qui nécessite des soins intenses, c’est pourquoi il coûte plus cher que la production d’aliments conventionnels. Ce qui caractérise un produit comme étant biologique est l’absence de pesticides et d’engrais de synthèse, ainsi que le recours à des pratiques durables. Ainsi, la gestion est plus sophistiquée et nécessite des processus et des outils plus spécifiques, ce qui rend la production plus limitée. Il est donc important de garder à l’esprit que ce type de produit aura toujours un prix avec une valeur ajoutée plus élevée, ce qui peut constituer un défi pour la vente au consommateur. En outre, il est nécessaire qu’un investissement important soit réalisé dans le domaine de la recherche, de l’assistance spécialisée et de la diffusion des aliments biologiques dans le pays. L’expression « agriculture biologique » semble être une activité naturelle et simple, bien qu’elle ne le soit pas. Les soins spécifiques nécessitent du temps, du dévouement et des investissements. Les supermarchés et les magasins ont compris le grand potentiel de ce type d’aliments et prennent de plus en plus de risques pour les introduire dans leurs rayons. Ainsi, le marché de l’alimentation biologique a tout pour se développer et séduire encore plus de consommateurs !

Quitter la version mobile